Définition du besoin et de la cible

Durée annoncée : 30′

Midiko : le dico de vocabulaire perso
Besoin initial : répertorier les mots appris dans une langue (par exemple lu dans un livre). Ne pas forcément noter la traduction mais juste l’avoir pour bien se souvenir et repasser dessus si nécessaire.
C’est un outil pour apprendre une langue et se remémorer les mots importants et compliqués.
On enregistre des mots ou des expressions complètes.
C’est typiquement ce que font les étudiants avec un répertoire de vocabulaire.
Mais c’est plus qu’un simple répertoire parce qu’il s’agit d’ajouter un mot d’une langue et d’avoir sa traduction et sa mise en situation immédiatement. C’est un vrai assistant personnel à l’apprentissage du vocabulaire d’une langue.
L’idée n’est pas non plus d’afficher immédiatement la traduction mais de forcer l’utilisateur à s’en souvenir, par exemple en lui donnant des définitions détournées pour l’assister dans la rechercher du mot.
Comme à la manière d’un Instagram il ne s’agit de retrouver son dico perso en ligne : tout est dans l’appli.
Midiko se veut pratique avec son interface fluide et rapide d’utilisation. Il doit être enfantin d’ajouter un mot, notamment en repérant automatiquement la langue d’entrée.
Son répertoire doit être partageable avec d’autres personnes afin de donner envie de découvrir d’autres mots.
Un répertoire des mots appris dans lequel on peut naviguer permet une recherche facile.
Bien sûr on retrouve notre Midiko entre tous les smartphones ou tablettes existantes.
Proposer aux utilisateurs de donner un feedback dans l’application pour remonter un maximum de remarques.
On doit pouvoir accéder à son dico hors ligne.
Pour voir plus d’exemples d’utilisation du mot recherché, renvoyer sur internet (WordReference).
Pouvoir annoter un mot ou une expression pour enrichir le dictionnaire global.
Pouvoir faire une remarque sur un mot déjà renseigné : le modifier, le préciser, rajouter des exemples, des citations.
Insérer des listes de mot en masse, par exemple pour qu’un professeur donne des mots à apprendre à ses élèves, ou partager la liste de mots du professeur.
La cible : tout un chacun qui souhaite apprendre une langue et son vocabulaire. Vise particulièrement les étudiants plus ou moins jeunes qui ont besoin d’un assistant personnel de vocabulaire. Les professeurs et élèves d’un cours de langue.
To do :
  • Lottir et prioriser
  • Faire les mockups des écrans de la première version
  • Comptage du temps passé en cours
  • Chercher API pour les mots et expressions (WordReference, Palabea, Google Translate ?)
  • Proposer API de sortie pour des applications tierces
Temps passé : 30′
Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s